Le lundi au soleil jusqu'à Las Illas.

Super bivouac, on repart en forme. 

 

 

 

 

 

On va faire du 100% forêt aujourd'hui. Alors, faut trouver les trouées. 

 

 

 

 

 

               On commence par 200 m de grimpette, assez brumeux tout de même. 

 

 

 

 

 

 

 

 

Première pause à l'ombre parce qu'il fait chaud. 

 

 

 

 

 

 

                                                 11h30, on passe à côté du Roc de France (1280 m).

 

 

 

 

 

Et à midi, le col du Puits de la Neige (1287 m).

Normalement, on voit la grand bleu, mais pas aujourd'hui. 

 

 

 

 

 

 

 

                                                Comme on peut voir, je domine la situation (je me suis pas perdu).

 

 

 

 

 

17h15, on se sépare à La Selve. Leur chemin va être très, très, très, ............ très long, pour revoir Montalba (stop, hôtel et plus si affinités !!!).

 

 

 

Moi, il ne me reste que 3 km pour arriver à Las Illas où je dors en gîte. J'y arrive à 18h30 et je prends la dernière place. 

Aujourd'hui, spéciale dédicace à mon filleul: bon anniversaire Jonathan, de grosses bises à toi et à ta petite famille ainsi que des gros bisous à Flo. 

A demain les amis. 

 

Bilan : 14 km, cumul : 850 km. 

Commentaires : 12
  • #12

    lejardinierdu82 (vendredi, 22 août 2014 23:14)

    http://www.youtube.com/watch?v=xHk3vISlXX8&hd=1

  • #11

    Linette et Michel (vendredi, 22 août 2014 13:33)

    Bravo Thierry,
    La belle bleue approche, nous ne serons pas à Banyuls, because empêchement, mais nous penserons demain à toi... nous sommes ébahis et très admiratifs par ton exploit et de ce que tu as réalisé et subit pendant ces trois mois.
    Tu as eu un courage et une volonté exemplaires...
    Ton rêve s'est réalisé, et nous ne pouvons que te dire Chapeau et bravo Thierry,
    Tu es un Grand homme,
    A très bientôt...

  • #10

    lancetre (vendredi, 22 août 2014 10:19)

    Bonjour Thierry,
    A mon avis, les Illes-Banyuls vous demanderont plus d'une journée....mais peu importe, vous tenez le bon bout. Le temps va se dégager et vous allez la voir cette mer tant méritée, même si les yeux sont pleins d'émotions.
    Bonne journée avec toute mon admiration pour votre EXPLOIT.

  • #9

    Papa et Anne-Marie (vendredi, 22 août 2014 09:01)

    Coucou, si nos prévisions sont bonnes, c'est demain que tu foules le sable de la plage de Banyuls ! Que te dire que tu ne sais déjà ! Notre admiration devant ta détermination à réaliser ce qu'on pense irréalisable, même si quelques baisses de moral ont eu lieu pendant ces 3 mois de marche (ce qui est légitime), ton courage et ta volonté t'ont poussé à aller de l'avant. Notre respect aussi car il faut en avoir et pas seulement sous le chapeau pour effectuer les 900 kilomètres du GR 10. Après 14 semaines en (presque) solitaire, le retour dans la réalité ne sera peut-être pas évident, sache que nous serons toujours là comme nous l'avons toujours été dans le bonheur comme dans l'adversité. Tu as réalisé ton rêve et tu nous as fais rêver, tu nous as inquiété aussi lorsque l'on restait quelques jours sans nouvelles mais au final nous sommes trop trop fiers de toi ! Il ni a pas assez de mots pour te dire tout ce que l'on ressent devant un tel exploit. BRAVO et RE BRAVO ! Avec tout notre Amour et il est grand ! Bisousssssssssssssssssssssssssssssssss

  • #8

    michèle castel (jeudi, 21 août 2014 20:14)

    Ah ! oui tu la domines la situation! Ce week end ne pouvait t'apporter que de l'énergie ! Tu nous montres encore que l'on peut réussir si on le veut vraiment. Encore qques kms et c'est l'apothéose!J'espère que Lansac se prépare....Avec ce temps ta cousine s'est attrapé une trachéite toi rien je parie?Tu es un as un as de coeur! Bises.

  • #7

    Jean-Pierre (jeudi, 21 août 2014 15:32)

    J'espère que la météo te permets d'avoir un temps clair et dégagé pour pouvoir apercevoir le bout de ta victoire, malgré ton week end "fatiguant" tu nous étonnes toujours autant. bise poulet

  • #6

    Franck (jeudi, 21 août 2014 10:52)

    Salut Thierry
    Je croyai que ce we allait te couper les pattes (....) mais je vois que non et je me demande meme si tu vas pas nous faire le retour.....
    bye bye

  • #5

    Jeannot et mamours (mercredi, 20 août 2014 22:25)

    Allez, mon Thierry...c'est le sprint final...tu ne va pas caler pour 50 bornes restantes.
    N'empêche que tu me surprendra toujours, rien ne te faisait peur, tu nous prouve que c'est encore le cas et j'aurai dorénavant beaucoup plus de respect pour toi...enfin, tu peut toujours y croire!...
    Bon courage pour le terminal à Banyuls...on sera de tout coeur avec toi et ceux qui t'attendent..grosses bises et à bientôt à Lansac...mais repose toi et décompresse avant...

  • #4

    pepette et jean luc (mercredi, 20 août 2014 21:01)

    Ce petit week end aussi court fut il, ne semble pas avoir fait faiblir ta rage d'aller jusqu'au bout de ce grand défi, tu nous étonneras toujours par ta force de caractère, et nous ne pouvons qu'une fois de plus rester bouche bée devant tant de détermination. Depuis notre retour nous passons en boucle tous les bons moments, d'émotion surtout que nous avons partagé en t'accompagnant sur un bout de ton périple et au risque de nous répéter ce fut un pur bonheur.
    Toutes nos pensées t'accompagnent pour finir ce beau voyage. Gros bisous

  • #3

    marlaf (mercredi, 20 août 2014 12:15)

    Vraiment, Thierry, que dire?
    Un respect immense pour ce que tu as entrepris.
    Heureusement qu'il existe des gens comme toi pour nous montrer que la fatalité n'est pas un frein à l'existence!
    Encore Bravo.

  • #2

    chantal bigot (mercredi, 20 août 2014 11:18)

    Bonjour Thierry,
    les bretons rencontrés au refuge du Rhule et à Merens sont rentrés chez eux. J'en profite pour consulter ton site, ce qui complète nos conversations au refuge. Nous aussi avons passé une bonne soirée, tu nous as impressionnés avec ce défi du GR et ta vitalité. Et puisque tu approches de la fin de ce périple, encore Bravo et merci pour la leçon de vie !!!
    chantal

  • #1

    katcathe (mercredi, 20 août 2014 10:23)

    Très très très long en effet le retour !!!! Si bien que j'ai posé un jour de congé supplémentaire !!
    Merci tout de même au berger de "Nogarès" (enfin, si j'ai bien compris le nom de sa bergerie) qui nous a économisé 15 km à pieds en grimpette et sur le bitume et sous un orage !!!
    Mais crois moi que si c'était à refaire et bien je le referai sans aucune hésitation tant il est bon d'être à tes côtés.
    La fin approche à grand pas et tu peux être fier de ce que tu as accompli... quand je regarde les km restants, ça me fait vraiment bizarre.. je n'ose imaginer ce qu'il se passe dans ta tête.
    Au départ, comme à ton retour, je serai là pour toi mon frère...