Les retrouvailles.

Démarrage à 9h00 ce matin. 

 

 

 

 

 

La cabane était spartiate mais pas trop de bestiole qui ont rodé cette nuit. 

 

 

 

 

 

                                                 Et bien sûr j'attaque avec les nuages et la pluie !!!

 

 

 

 

 

Rien de spécial (puisque je ne vois rien) avant le lac d'Araing ou ça commence à se dégager. 

 

 

 

 

 

                                        Bonne omelette oignons, lardons et à 13h00 je redémarre. 

 

 

 

 

 

 

 

La montée vers la Serre d'Araing (2221 m) ça être plus dur que prévu. 

 

 

 

 

 

                      A 15h00, j'y arrive. Plus que de la descente jusqu'à Élie d'en haut

 

 

 

 

 

A 16h00, je vois les anciennes mines de zinc de Bentaillou et là, la descente va devenir un enfer. 

 

 

 

 

 

La pluie qui tombe, la boue, les moutons qui ont pataugés, les pierres glissantes, sans oublier les sangliers qui ont ravagés tout sur leur chemin. 

 

 

 

 

 

En fin d'après midi, vers 19h00, arrive le moment tant attendu: au bout du chemin je vois Catherine et Léa: quel bonheur. 

 

 

 

On va passer la soirée et la nuit au gîte d'Eylie d'en haut chez Claude et Nelly avec Jean Louis, Gilbert et Fred. 

Super bien accueilli, merci aux deux derniers habitants d'Eylie d'en haut. 

A  demain les amis. 

 

Bilan : 11 km,  cumul : 496 km. 

Commentaires : 1
  • #1

    Jean T. (vendredi, 01 août 2014 22:06)

    C'est vrai que, juste après les mines de Bentaillou, la descente est atroce, même avec deux jambes... Mais il y a une récompense : l'accueil à Eylie-d'en-Haut !