Le Couret d'Esquierry

Ben oui: pas une goutte de pluie de la journée !!

 

 

 

 

Du balcon du refuge de Germ, ça fait plaisir à voir. 

 

 

 

 

 

                                          Je quitte Germ non sans jeter un oeil à ces petites fontaines,

 

 

 

 

 

et je commence l'ascension. 

 

 

 

 

 

                                                      Un regard derrière pour saluer Loudenvielle et son lac,

 

 

 

 

 

et les choses sérieuses vont commencer. 

 

 

 

 

 

                           Je m'aperçois que c'est tout en haut, derrière l'arbre où je dois passer. 

 

 

 

 

 

 

 

A part la neige, c'est l'ascension la plus dure que j'ai faite. 

 

 

 

 

 

                                                                             Par contre les paysages sont sublimes,

 

 

 

 

 

et les vaches super bien garées !!!

 

 

 

 

 

 

 

                               A 14h00, je grimpe toujours et bien sûr je me fais doubler (ça m'énerve !!!).

 

 

 

 

 

16h00, je franchis enfin le col du Couret d'Esquierry (2131 m).

 

 

 

 

 

                        Super, maintenant que je suis là plus que 700 m de dénivelés négatifs !!!

 

 

 

 

 

Je passe devant la cabane d'Esquierry et je rentre dans le bois pentu et boueux. 

 

 

 

 

 

Tout compte fait, la descente aura été plus facile que prévu et à 19h00, je vois le val d'Astou. 

 

 

Le temps de boire une bière et je plante mon bivouac tout au fond du Val d'Astou (sur la route du lac d'Oô pour demain). Belle cascade en face de moi. 

Aujourd'hui spéciale dédicace à Jean Luc et Pepette. Parfois une vie entière ne suffit pas pour trouver de vrais amis. Moi, j'ai rencontré Jean Luc à 5 ans et depuis on a fait les 400 coups et on est resté inséparables. Pepette, je l'ai connu un peu plus tard. C'est la gentillesse et la douceur en personne et énormément de courage et de volonté avec son exploitation. Je les embrasse à tous les deux. 

A demain les amis. 

 

Bilan : 11 km, cumul : 424 km. 

Commentaires : 6
  • #6

    Jean T. (vendredi, 01 août 2014 21:49)

    Merci pour les photos qui nous font voir ce qu'on n'a pas vu. Il pleuvait et il y avait de la brume. On était partis de Germ assez tard, espérant la fin de la pluie (naïfs...) et nous avions mangé à la cabane de l'Ourtiga.
    C'est bien que vous n'ayez pas eu de pluie, parce que dans le bois, en descendant du Couret, qu'est-ce que ça glissait !

  • #5

    Lejardinierdu82 (dimanche, 13 juillet 2014 01:29)

    Ardue la montée de Germ , ça doit s'appeler une Germination ;) Après l'arrosage faut bien prendre racine ...

  • #4

    audouin (mardi, 08 juillet 2014 15:51)

    bien le plaisir pour toi est du courage Prend bien soin a toi

  • #3

    Djess (mardi, 08 juillet 2014 09:39)

    Toujours un plaisir de te lire et de voir ton parcours bonne continuation titi à bientôt des bisous

  • #2

    Gislaine (lundi, 07 juillet 2014 23:10)

    Je suis contente pour toi que le beau temps soit enfin avec toi. J espère qu'il va t accompagner jusqu'au bout de ton aventure bise et a+

  • #1

    pepette et jean luc (lundi, 07 juillet 2014 22:41)

    No coment pour ta dédicace, depuis ton départ tu occupes toutes nos pensées, et on se surprend à voir que ĺ on devient accro à ton blog.Les jours sans nouvelles de toi sont longs. Alors on t imagine ça ou là a t il beau temps ? Est il arrivé au but qu il s était fixé ? Bref tu nous fais cogité. Prend bien soin de toi.Tes 2 amis à qui tu manques énormément