Le col de Barrancq

Au revoir au refuge de Lhers

 

 

 

 

 

où j'ai pu tout mettre à jour. Du coup, je pars à 11h00. 

 

 

 

 

 

                                                              La vue du plateau est encore plus belle qu'hier. 

 

 

 

 

 

Petit dej trop chargé! La montée est agréable mais dure.

 

 

 

 

J'ai décidé de me calmer aujourd'hui vu l'étape de demain: chemin de la Mature plus col d'Ayous, 1600 m de dénivelé. 

 

 

 

 

 

14h00, j'arrive au col de Barrancq (1601 m) et tel un escargot (motorisé quand même à 2 à l'heure) je sors de la forêt. 

 

 

 

 

                           

                                     Plus bas je me chope un brûlis: c'est bon l'air de la montagne

 

 

 

 

 

 

 

La descente est longue (4h00) mais sympa

 

 

 

 

 

                                                           Et je vois des fleurs que je ne connaissais pas !!

 

 

 

 

 

Derrière le rocher, c'est mon parcours de demain. 

 

 

 

18h30, j'arrive à Borce où ce soir je dormirai en gîte étape, avec d'autres personnes toutes aussi sympas les unes que les autres. 

Aujourd'hui spéciale dédicace à la française des jeux qui m'ont jamais rien fait gagner. 

A demain les amis. 

 

Bilan : 10 km, cumul : 211 km. 

Commentaires : 12
  • #12

    Simon (mardi, 24 juin 2014 00:26)

    Bonsoir cette fleur endémique des Pyrénées c'est l'Asphodèle. Bravo pour ce périple et bonne continuation !

  • #11

    flo (dimanche, 15 juin 2014 18:48)

    et coucou cousin,toujours agréable de te lire ,et de savourer avec toi ce que tu rencontre ,sur ton chemin,merçi c'est magnifique! plein de bisous,bonne route ,et à bientôt

  • #10

    Troupal (dimanche, 15 juin 2014 04:29)

    Et vas-y fais de la pub à ces traîtres (je parle de la française des jeux, qui d'ailleurs sponsorise le mondial totalement amoral), on peut jamais compter sur eux....
    Quand tu arriveras sur Cauterets,je suis sûr que les gardes de parc seront ravis de te donner quelques conseils et de te parler de la montagne, de la faune et de la flore.
    Profite vraiment de tout ça!!!
    Après tu verras, le retour est plus chiant! ^^
    Bises et saches qu'on te soutient tous ici!!! Notre petite famille, nos potes et même mes patrons!!!

  • #9

    Troupal (dimanche, 15 juin 2014 04:19)

    Ce sont des asphodèles, plus tu vas monter et plus tu vas en voir, et ce qui est sympa, c'est que les fleurs du bas fanent quand celles du haut poussent.
    Bon courage, bisous.
    Émilie, Jade et Thomas.

  • #8

    Gervais et Marie-Paule (samedi, 14 juin 2014 22:30)

    Bonsoir Thierry,
    Enfin ns captons et pouvons aller
    sur votre blog suivre votre progression.
    Ns ns sommes rencontrés là où vs avez
    récupéré votre nouveau bâton.
    Ts nos encouragements pour la suite
    encore BRAVO et, qui sait, à bientôt
    peut-être ?
    G/MP




    G/MP

  • #7

    francoise s (samedi, 14 juin 2014 20:01)

    Après une journée à trotter dans mes rangs de vigne, que c'est agréable de prendre le frais avec toi. La douleur s'efface et le rêve prends sa place . Merci et encore toutes mes pensées te soutienne.

  • #6

    JS (samedi, 14 juin 2014 19:00)

    Je pense à vous. Je suis content de voir que tout se passe bien même sans la recharge, en tout cas que ça n'a pas compromis votre projet. Bon courage pour la suite. Je continue à suivre votre aventure.

  • #5

    Anne-Marie (samedi, 14 juin 2014 10:50)

    La richesse peut avoir plusieurs définitions, toi tu es plus riche que si tu avais gagné à la française des jeux ! riche de joie de vivre, de bonne humeur, de courage et de ténacité, riche de tous les gens que tu rencontres, riche de l'aventure que tu nous fait partagée chaque jour, riche de ta famille et de de tes amis qui t'accompagnent en pensée tout au long du GR 10, riche des souvenirs que tu engranges au fil des étapes, riche, riche, riche.............Vas y Thierry et à demain pour un nouvel épisode du GR 10 sur une jambe. Bisous, bisous

  • #4

    Alain64 (samedi, 14 juin 2014 08:26)

    D'abord, formidable pour votre courage au sein de cette aventure malgré quelques déboires de course qui ne font que renforcer votre ténacité. Mettre un pas devant l'autre et encore un... Je vous suis maintenant tous les jours depuis un article de Sud-Ouest. Cela permet de reconnaître quelques coins de nos chères Pyrénées. Ces fleurs sont des asphodèles si je ne me trompe pas. Bonne route pour l'exceptionnel chemin de la mature avec le fort du Portalet qui lui fait face.

  • #3

    BRAUN (samedi, 14 juin 2014 07:49)

    Salut à toi Thierry. Nous avons quitté Cadet, Anne-Marie et Lansac pour retrouver notre maison à Epone après un voyage pas trop perturbé par la grève des trains. Ce voyage, très court, nous a été bénéfique(Anne-Marie) t'expliquera à ton retour, que tu envisages pour???????Bon courage à toi et merci pour ce que tu nous fait partager chaque jour: vues superbes agrémentées de commentaires toujours très agréables.
    Salut Thierry et à bientôt.
    Michel et Marie-Thérèse.

  • #2

    tophe (samedi, 14 juin 2014 07:05)

    Salut biiiioman, affaire courante réglée, compta faite, enfin du temps pour regarder ton périple, tes photos et tes commentaires et c'est fantastique, manificos, et dire qu'on connait tous des gens qui préfèrent aller s'enfermer sur une ile déserte au soleil !!!! merci encore et continu de nous en mettre plein la vue
    ps: je t'ai commandé un fut de bière qui sera livré au kilomètre 230 et mis au frais sous un sapin
    A plus

  • #1

    annicalement votre (samedi, 14 juin 2014 02:39)

    tout ira mieux quand te seras dans les hautes, of course, ce sont les plus belles, tu le sais bien. malheureusement pour moi, je ne regarde pas ton blog tous les jours, mais au moins tous les 3 jours, et je me rattrape en lisant l'intégrale à chaque fois, et devine quoi?.... hé bé, je me régale. tu arrives même à me redonner le mal du pays.
    garde le cap, et de très gros bisous.